Actualité Amour Entraide Justice Migration Paix

La Vigile

Si je reste debout en clamant ma tristesse, la tienne en sera-t-elle un moment apaisée,

Si je proteste fort contre ce fait de haine, peut-être ma chaleur saura te réchauffer

Si je mêle mes larmes à celles que tu retiens, ta  solitude alors n’aura qu’à reculer

Nous sommes des humains sur cette terre, pourquoi donc cherche-t-on à le faire oublier?

 

J’ai mal en ce moment à tout ce que tu souffres,

Parce que la vie nous lie et nos souffles reprennent,

Le même courant d’air ou la même rengaine

Pour dire d’un cœur égal la solidarité.

 

Viens, je reste debout.

Qu’on sache ma fierté de t’avoir fait une place dans ce pays où j’ai pris racine.

Viens, je peux crier pour toi. Au bout de mon appel, je pesterai aussi pour moi.

Mes pleurs s’enrichiront de cette partie de moi que je découvre grâce à toi

La couleur qui est tienne ornementera ce que je ne voyais que pour moi.

 

J’ai mal en ce moment au cœur même de ce monde

Où la folie des êtres ne peut se contrôler,

Si on leur avait dit avant toute autre action

Qu’il suffit de l’ouverture d’un regard pour savoir rassembler.

 

Viens, je reste debout.

A-t-on évacué la tempête? Il ne reste vraiment que nous. Et Dieu. Et Dieu?

Le tien? Le mien? Si on se ressemble, peut-être enfin qu’eux aussi…

Ils parlent d’amour? De fraternité? De solidarité? De compassion? D’égalité??

Il ne reste vraiment que nous. Et Dieu. Dans la convivialité.

 

Ma vigile, sera pour toi et les tiens

Ceux que nous pleurons ensemble

Ma fille, ma sœur et mon amie ferons les liens

Au sein de Notre pays… il me semble.

 

 

 

Leave a Reply