Actualité Jésus Théologie

JÉSUS…

1442257710[1]JÉSUS…

Jésus nous avons tant entendu parler de toi, à tous les temps, juxtaposé à  tant de sujets, l’intérêt premier de tant de personnes différentes, la cause de dogmes incroyables et de règlements singuliers. Nous avons tant entendu parler de toi, qu’à un moment donné nous avons cessé d’écouter.

Il y a quinze jours, le Carême 2016 a débuté. Carême, quarante jours. Avant Pâques, la fête du passage. Passage de la mort à la vie, de toutes nos morts à toutes ces reprises courageuses. Mort de nos parents; de nos illusions de jeunes adultes; mort de ces amitiés si précieuses dans lesquelles nous avions mis tant de confiance;  mort de nos amours, celles qui étaient éternelles; morts, tellement de morts.

Jésus, nous ne voyons plus ta vie terrestre comme on nous l’a enseignée dans notre enfance et faute d’une connaissance plausible de toi, nous te mettons en doute. Es-tu un mythe, une invention pour dévots?

Dans la vidéo où j’ai parlé de toi[1] en janvier dernier, il y a tant de contenus que j’aurais continué à expliquer. Par exemple, le regard que tu as jeté sur ton entourage était teinté de cette envie insatiable de nous parler d’amour. Jésus tu n’as pas été un homme attaché aux règlements et aux doctrines  mais plutôt un être s’adressant à la conscience de chacun, à sa capacité d’amour et à son besoin d’aimer.

Jésus dans notre monde actuellement, il semble que la haine prenne du terrain. Je crois cependant que l’amour ne fait pas de bruit, voilà pourquoi son contraire parait prendre toute la place. Tant de gens travaillent pour le bien, comme mes amis qui soutiennent les Syriens; ceux qui soignent les malades; ceux qui font des heures dans les lignes d’écoute; ceux qui enseignent, soignent, donnent, prêtent, accompagnent… ceux qui pardonnent… L’amour libère, réintègre ceux qui se sentent exclus, isolés dans leurs peines ou dans un rejet qu’ils ne peuvent surmonter.

Tu as travaillé toute ta vie pour que vienne le « règne » de Dieu mais ce règne n’a rien de dominant. Aujourd’hui encore, le règne de Dieu en est un de compassion, d’amour et d’écoute. Aujourd’hui encore, ce règne ressemble à ta vie terrestre où tu as aimé dans la non-violence, dans le don de toi-même, puisque cette arme d’amour en est une plus forte que toutes les autres armes.

Tant de personnes te ressemblent sans le savoir. Elles donnent leur vie par amour dans cet univers rempli de guerre, de cruauté et d’égoïsme. Tant de personnes portent ta croix partout dans le monde, dans leur quotidien difficile.

Toi, tu as annoncé un Dieu de changement, un Dieu qui désire une force de transformation pour chacun de nous, un Dieu qui nous accompagne dans notre effort pour améliorer le sort de l’autre, un Dieu qui nous remet debout.

Puisqu’il nous parle encore et encore d’une voix divine… à hauteur d’humanité.

[1] https://www.facebook.com/profile.php?id=100006651138571

Leave a Reply