Actualité Amour Dieu Droits humains Entraide Jésus Justice Paix

FAIRE MÉMOIRE

À l’occasion de la Semaine Sainte ainsi que de la Semaine que nous avons vécue mondialement, je vous offre une de mes réflexions…

 

FAIRE MEMOIRE[1]

Quel est le ceci auquel tu fais référence lorsque tu nous invites à faire mémoire de toi ?

Faire mémoire de ce que tu as été.

Faire mémoire de ta vie

Au moment où tu sais qu’elle s’achève…

 

Tu en es conscient

Non par une intuition magique

Surgie subitement parce que tu n’es pas vraiment humain,

Mais justement par ton humanitude infinie, par ton action choisie.

Tu as rempli ta vie d’amour,

D’un tel attachement que ta mort en est la continuité.

Tu marches vers elle, entouré de personnes comme nous.

Si elles vivaient à mon époque,

Elles porteraient ma jupe, mon chemisier.

Le pouvoir ne peut plus te tolérer

L’amour aussi rare qu’incommensurable fait peur.

L’amour qu’on ne peut monnayer.

Toi, celui qui n’a d’autre raison que le don de soi

Particulièrement aux petits et aux exclus

Lumineux par ton choix d’amour

Tu fais redouter ceux qui vivent dans l’ombre.

Cet amour ne se comprend pas.

 

Alors que tu nous convoques à faire mémoire,

Nous répondons en nous prosternant devant du pain et du vin

En demeurant sourds à ces enfants gazés, torturés…

Ou à ces autres nés et vivants dans une prison à ciel ouvert.

Nous élevons le pain et le vin en grande pompe

Tandis qu’il en manque tellement à certains de nos frères

Qu’ils sont sur le point de mourir comme toi.

N’ont-ils pas au moins autant que nous gagné le privilège

De mordre dans une miche qui ne contient autre chose

Que la farine, l’eau et la levure ?

Tu nous convoques à faire mémoire,

Pendant qu’une famille violente blesse à jamais son nouveau-né

Qu’un adulte aux prises avec ses propres démons

Viole une enfant pour ensuite la tuer.

Quel est le ceci auquel tu fais référence lorsque tu nous invites à faire mémoire de toi ?

 

Mais qu’est-ce que faire mémoire de ton parti pris pour les sans voix ?

Reprendre le pain et le vin ?

En déchirant la mie, évoquer ta Vie et le don que tu en fais

Par amour.

Se rappeler aussi de ceux qui souffrent ou ont souffert

Physiquement, moralement, mentalement.

Ils ont aussi part à ton mémorial, sinon ce dernier n’a aucune raison d’être.

Nous souvenir mais plus encore nous remémorer le sens de ton existence entière

Voulue par Dieu, acceptée par toi.

Le commémorer du plus profond de notre être

Avec équité, intégrité

Pour en extraire une authentique signification : celle de notre essence.

 

[1] « Faites ceci en mémoire de moi » Luc 22, 19

Leave a Reply